Eric Roux, Scientologie
Le blog
Eric Roux
Eric Roux
Ministre du culte de L'Eglise de Scientologie, après 25 années passées dans le clergé de l'Eglise, Eric Roux est aujourd'hui le président de l'Union des Eglises de Scientologie de France et Vice Président du Bureau Européen de L'Eglise de Scientologie pour les affaires publiques et les droits de l'homme.
Ce blog est une initiative personnelle destinée aux gens qui s'intéressent à la spiritualité, ou à ceux qui souhaitent en apprendre plus sur la scientologie, à ceux qui pensent que la liberté de conscience est un droit fondamental qui mérite d'être défendu, à mes coreligionnaires ou encore à ceux qui sont curieux...

Cliquez pour en savoir plus

Pour lire des extraits :


Recherche


Partager ce site

Galerie (cliquez dessus pour plus d'images)


Derniers tweets
Eric Roux : Report: Persecution of the Church of Almighty God in China https://t.co/gPuwxpO63s
Samedi 18 Novembre - 14:20
Eric Roux : scientologie : Article dans faith in faiths https://t.co/aBtIRbVE7m
Vendredi 17 Novembre - 13:31
Eric Roux : RT @ERStandLeague: https://t.co/DJgCB1rF0w scientology freedom fighter...
Vendredi 10 Novembre - 23:33
Eric Roux : Scientologie : la vérité sur l’affaire de Sardaigne - la fin d'une fake news: Voici une histoire qui mériterait...… https://t.co/1IuvGjeA0j
Mardi 7 Novembre - 21:58
Eric Roux : Interview: Top data protection international expert on the Hungarian Scientology case https://t.co/gatrF9XEcg
Samedi 4 Novembre - 18:48
Eric Roux : https://t.co/CMKea6tDQv On Religious Freedom in China #freedomofreligion #ReligiousFreedom #FoRB
Jeudi 2 Novembre - 21:09








Réflexions


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile

Communiqué du 17 novembre 2011


Aujourd’hui, les avocats de l’Association Spirituelle de l’Eglise de Scientologie-Celebrity Centre ont choisi, en leur âme et conscience, de quitter ce procès dans lequel ils ont estimé ne plus pouvoir exercer leur profession d’auxiliaires de justice.

L’Association, à son tour, tient à faire savoir qu’elle ne compte plus cautionner de sa présence un procès dont elle estime qu’il est absolument inéquitable et dans lequel les droits les plus élémentaires lui ont été refusés.

Alors que la défense a souhaité, comme c’est la procédure habituelle, pouvoir examiner des pièces au dossier, afin de déterminer si l’UNADFI pouvait réellement se prévaloir du statut de partie civile au procès, ce droit le plus élémentaire lui a été arbitrairement dénié, et la Cour a refusé que ces pièces puissent être examinées contradictoirement, protégeant ainsi indûment une partie au procès face à la demande légitime d’une autre, au mépris des règles procédurales dont peuvent se prévaloir tous les citoyens.

Cet énième incident intervient alors que l’Eglise avait dénoncé au début du procès une ingérence du Ministère de la justice dans cette affaire, ainsi qu’une circulaire donnant instruction aux magistrats de travailler « en partenariat » avec l’UNADFI, une association connue pour sa volonté de combat contre la religion scientologue. La Cour s’était pourtant défendue d’être partiale et soumise à cette circulaire.


Face à ce qu’elle considère comme une justice indigne de notre pays, l’Association Spirituelle de l’Eglise de Scientologie-Celebrity Centre a choisi de ne plus cautionner de sa présence un procès qui, de manière flagrante, est un procès dont les tenants et les aboutissants sont faussés.

La Scientologie est une religion qui existe en France depuis plus de cinquante ans, elle compte environ 45000 fidèles dans l’hexagone, 12 millions dans le monde et plus de 9000 Églises missions et groupes à travers les 5 continents. Elle est une religion dont les droits sont reconnus à ce titre à la fois par la Cour Européenne des Droits de l’Homme, mais aussi dans l’ensemble des pays démocratiques européens (Espagne, Italie, Allemagne, Suède, etc.).

Eric Roux
Facebook Google + Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest

Liberté de conscience

Commentaires (0) | Permalien