Eric Roux, Scientologie
Le blog
Eric Roux
Eric Roux
Ministre du culte de L'Eglise de Scientologie, après 25 années passées dans le clergé de l'Eglise, Eric Roux est aujourd'hui le président de l'Union des Eglises de Scientologie de France et Vice Président du Bureau Européen de L'Eglise de Scientologie pour les affaires publiques et les droits de l'homme.
Ce blog est une initiative personnelle destinée aux gens qui s'intéressent à la spiritualité, ou à ceux qui souhaitent en apprendre plus sur la scientologie, à ceux qui pensent que la liberté de conscience est un droit fondamental qui mérite d'être défendu, à mes coreligionnaires ou encore à ceux qui sont curieux...

Cliquez pour en savoir plus

Pour lire des extraits :


Recherche


Partager ce site

Galerie (cliquez dessus pour plus d'images)


Derniers tweets
Eric Roux : Report: Persecution of the Church of Almighty God in China https://t.co/gPuwxpO63s
Samedi 18 Novembre - 14:20
Eric Roux : scientologie : Article dans faith in faiths https://t.co/aBtIRbVE7m
Vendredi 17 Novembre - 13:31
Eric Roux : RT @ERStandLeague: https://t.co/DJgCB1rF0w scientology freedom fighter...
Vendredi 10 Novembre - 23:33
Eric Roux : Scientologie : la vérité sur l’affaire de Sardaigne - la fin d'une fake news: Voici une histoire qui mériterait...… https://t.co/1IuvGjeA0j
Mardi 7 Novembre - 21:58
Eric Roux : Interview: Top data protection international expert on the Hungarian Scientology case https://t.co/gatrF9XEcg
Samedi 4 Novembre - 18:48
Eric Roux : https://t.co/CMKea6tDQv On Religious Freedom in China #freedomofreligion #ReligiousFreedom #FoRB
Jeudi 2 Novembre - 21:09








Réflexions


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile

Force est de constater une nouvelle fois que Georges Fenech, Président de la Miviludes, s’obstine à poursuivre sa croisade contre la Scientologie en faisant croire aux médias et à l’opinion publique, qu’il vient de découvrir l’existence d’un texte adopté le 15 mai 2009.

 

Or il s’agit d’une proposition de loi déposée par le député Jean-Luc Warsmann, Président de la Commission des Lois, le 12 juillet 2008, portant sur la simplification et la clarification du droit.

 

Parmi les mesures proposées, certaines d’entre elles portaient sur la clarification en matière de droit pénal et de procédure pénale (article 44 et suivants).

 

Il est difficile d’admettre que Georges Fenech, ancien magistrat instructeur, ancien député, Président d’une mission interministérielle, disposant de l’ensemble des moyens de l’État, ait pu ne pas être informé d’une proposition de loi déposée plus d’un an avant le moment où il prétend l’avoir découverte.

 

Monsieur Fenech essaie de nous faire croire qu’il est incompétent - alors qu’on est en droit de se demander si ce n’est pas bien plus grave, si l’on n’a pas laissé prospérer une campagne sur la dissolution alors que personne à ce niveau n’est censé ignorer la loi.

 

Qu’il s’agisse d’incompétence ou de manipulation, cette affaire est scandaleuse. Elle a déjà porté à l’Église un grave préjudice, dont Georges Fenech est l’un des responsables.

 
Nous réfléchissons aux suites à donner à cette dérive, d’autant que cette pseudo découverte intervient fort opportunément à quelques semaines du délibéré.


Eric Roux
Facebook Google + Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest

Liberté de conscience

Commentaires (0) | Permalien