Eric Roux, Scientologie
Le blog
Eric Roux
Eric Roux
Ministre du culte de L'Eglise de Scientologie, Eric Roux officie principalement au Celebrity Centre de Paris depuis une vingtaine d'années. Il est aujourd'hui le président de l'Union des Eglises de Scientologie de France.
Ce blog est une initiative personnelle destinée aux gens qui s'intéressent à la spiritualité, ou à ceux qui souhaitent en apprendre plus sur la scientologie, à ceux qui pensent que la liberté de conscience est un droit fondamental qui mérite d'être défendu, à mes coreligionnaires ou encore à ceux qui sont curieux...

Cliquez pour en savoir plus

Pour lire des extraits :


Recherche


Partager ce site

Galerie (cliquez dessus pour plus d'images)


Derniers tweets
Eric Roux : Inauguration de la Nouvelle Eglise idéale de Scientologie de Copenhague: Samedi a eu... https://t.co/jHnJA1j8OD https://t.co/kwS1FxzRb3
Lundi 29 Mai - 14:09
Eric Roux : Inauguration de la Nouvelle Eglise idéale de Scientologie de Copenhague https://t.co/lh2RSx0le6
Lundi 29 Mai - 13:47
Eric Roux : RT @ScientologyNews: DANISH DELIGHT: A NEW CHURCH OF SCIENTOLOGY IS BORN IN CENTRAL COPENHAGEN - View the slideshow & read the story! https…
Dimanche 28 Mai - 17:10
Eric Roux : RT @standleague: Standing Firm with the Victims and Survivors of the Despicable Manchester Attack https://t.co/52XBGLDNyP
Vendredi 26 Mai - 09:19
Eric Roux : Religionsfriheden vinder igen i Europarådet https://t.co/wYYfpqfLaF
Lundi 8 Mai - 12:11
Eric Roux : Vrijheid van religie prominent ter sprake in de Raad van Europa https://t.co/fCe0IVJ4Oi
Samedi 6 Mai - 12:13








Réflexions


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile
Ouverture de la nouvelle Eglise de Scientologie idéale de Padoue
Samedi dernier, la nouvelle Eglise de scientologie idéale de Padoue, en italie, a été inaugurée en présence de 7000 personnes. Magnifique villa italienne de 5000 mètre carrés,  la villa Francesconi Lanza a été entièrement restaurée dans son style original du 18ème siècle, en conservant les pierres et marbres d'origine.


Eric Roux


Le pianiste Cyprien Katsaris a écrit un courrier à certains de ses amis, dont une partie a été lue le 24 octobre sur France Musique. Il évoque la scientologie dans la fin de son courrier. Ecoutez donc :


Et pour ceux qui ne connaissent pas bien le génie de Cyprien, le voici en 2008 sur France 2, dans "la boite à musique" présentée par Jean-François Zygel, en train de donner une magnifique leçon d'improvisation :
Eric Roux
Facebook Google + Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest

Art et artistes

Commentaires (0) | Permalien


Récemment j'étais l'invité d'une émission sur radio VL, consacrée à la scientologie. L'émission durait une heure, je vous en ai donc sélectionné quelques extraits (ça fait quand même 20 minutes) :


Au passage, Radio VL est une radio créée et animée par des jeunes, assez sympathiques et qui semblent avoir le vent en poupe : http://www.radiovl.fr/
Eric Roux
Facebook Google + Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest

Télévisions, plateaux et interviews

Commentaires (0) | Permalien


Depuis quelque temps, certains ont voulu créer une polémique à propos du film The Master du réalisateur Paul Thomas Anderson. Ce dernier a régulièrement du répondre à des questions concernant la scientologie, alors que depuis le début, il explique que son film n'est pas sur la scientologie. Dans cette interview sur CBS, il donne son point de vue sur la scientologie :


Comme il l'explique, il s'est vaguement inspiré des débuts de la Dianétique pour faire le décor, l'arrière plan de son histoire, tout en faisant une oeuvre de fiction, et pense que la scientologie aide beaucoup de gens, et que cette philosophie religieuse marche pour ceux qui la pratiquent.

De son coté, l'excellent acteur Philip Seymour Hoffman à qui un journaliste du Chicago Tribune a posé la question : "Comment avez-vous créé votre personnage et de qui vous êtes-vous inspiré ?" (source Chicago Tribune), a répondu : "Avant tout, la question a été de savoir ce que nous ne voulions pas que ce personnage soit. Je pense que la plupart des gens étaient intéressés par l'aspect scientologie et L.Ron Hubbard (le fondateur de la scientologie, ndt), et le fait est que Paul s'en est vaguement inspiré pour créer le décor de son film. Et beaucoup de nos discussions dès le début ont été du type 'je ne veux pas jouer L. Ron Hubbard parce que ce serait très gênant car ce n'est pas le film". Ainsi, un grand nombre de choix ont à voir avec comment ne pas être L. Ron Hubbard. C'est assez clair, nous avons fait des choix de sorte que la façon dont je me comporte, ma façon de parler, tout cela soit très différent de L. Ron Hubbard... la religion d'une personne est la secte d'une autre personne. Nous le savons... en définitive, il s'agissait de créer un personnage unique qui était une œuvre de fiction."

Bref, une polémique pour pas grand chose, si ce n'est quelques entrées supplémentaires pour un buzz monté de toutes pièces par le producteur...
Eric Roux


Extraits de la préface, par le doyen Michel de Guillenchmidt, avocat au barreau de Paris, Conseiller d'Etat Honoraire et professeur de droit doyen de faculté.


"L’ouvrage d’Éric Roux est un cri de protestation. Contre l’intolérance. Contre l’incompréhension collective. Contre l’ingérence de l’État vis-à-vis de l’une des libertés les plus fondamentales, la liberté de conscience.
 
Depuis de nombreuses années maintenant, Éric Roux a trouvé son équilibre spirituel. Contrairement à un grand nombre. Il se sent bien dans cette religion, dénommée scientologie, nouvellement apparue au milieu du xxe siècle. Il en est même devenu l’un des responsables, en somme un prêtre, en France. Et ceux qui l’approchent constatent qu’il est un homme d’une grande sagesse.
Et voici que la Justice de son pays vient lui dire, « au nom du peuple français », qu’il est un bandit de grand chemin. Comme ceux qui naguère assaillaient les diligences et détroussaient les marchands. Ou comme ceux qui, de nos jours, attaquent en bande les transporteurs de fonds et pillent les maisons. Met-il la main lui-même aux délits qui lui sont reprochés ? Pire, il les inspire, parce que précisément il est l’un des responsables, l’un des « ecclésiastiques », de cette Église. Celle justement qui lui a fait découvrir la spiritualité. Une spiritualité qu’il cherche lui, en permanence, à partager avec ses prochains. Et notamment avec ceux qui souffrent, dans leur esprit et dans leur cœur, qui ont peur de la violence du monde et du peu de respect de la personne humaine que l’on constate, hélas, dans nos sociétés modernes."
 
(…)
 
"Il y a une trentaine d’années, le grand doyen Jean Carbonnier, juriste éminent et autorité morale indiscutable, écrivait : « la tendance de la législation contemporaine à protéger – beaucoup diront : protéger contre lui-même, surprotéger, assister – le consommateur, l’usager est-elle bonne ou mauvaise en soi? Il est loisible d’en discuter calmement pour les marchandises et les services. Mais s’il est question du choix des croyances, qui n’entrevoit le péril de l’engrenage ? »
 
C’est bien le problème que pose l’apparition de cultes nouveaux. Ceux-ci s’efforcent de présenter aux humains d’autres voies que celles traditionnellement proposées par les Églises en place Est-ce insupportable pour des institutions en charge du pouvoir temporel? Il est vrai que ces nouvelles voies dérangent un ordre spirituel – ou un désordre – établi. Rappelons alors l’intervention courageuse de Gamaliel, rapportée dans les Actes des Apôtres. Il la prononça devant le Sanhédrin – dont il était membre –, c’est-à-dire devant l’Assemblée judiciaire suprême des Juifs, devant laquelle les Apôtres Pierre et Jean étaient déférés : « Laissez-les. Si leur résolution ou leur entreprise vient des hommes, elle se détruira d’elle-même ; mais si c’est Dieu, vous n’arriverez pas à la détruire ».
 
Que conclure des réflexions qui précèdent, avant de lire le témoignage d’Éric Roux ? Que la société française peine à trouver ses équilibres fondamentaux, lorsqu’il s’agit, en particulier, du partage entre le spirituel et le temporel. Il s’agit d’une vieille question, me direz-vous. Certes, mais n’oublions jamais que l’intolérance et le refus de respecter la liberté de conscience des hommes constitue l’un des maux les plus menaçants pour la démocratie."

Le livre est disponible chez les bons libraires, ou sur internet : http://www.amazon.fr/France-2012-Inquisition-bande-organis%C3%A9e/dp/2917952105  
Commander chez l'éditeur : http://www.editionsles3genies.com/ouvrages/6-eric-roux-inquisition-bande-organisee.html
 
Eric Roux
Facebook Google + Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest

Liberté de conscience

Commentaires (2) | Permalien


Extrait du nouvel album du rappeur Atomik :


Eric Roux
Facebook Google + Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest

Psychiatrie et antipsychiatrie

Commentaires (0) | Permalien


Le 1er Octobre, j'étais à nouveau à Varsovie pour intervenir devant le Bureau des institutions démocratiques et des droits de l'homme de l'OSCE (Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe), et les 57 pays membres. Voici un extrait traduit de mes interventions et un lien vers le rapport correspondant sur le site de l'OSCE.


Intervention devant l'OSCE au nom du Bureau Européen des Droits de l'Homme de l'Eglise de Scientologie

Réunion annuelle sur la mise en œuvre des engagements de la dimension humaine 

de l'Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE)

Varsovie - Septembre/Octobre 2012 

 

 

Intervention d'Eric Roux – 1er octobre 2012 

 

Je prends la parole au nom du Bureau européen des droits de l'homme de l'Eglise de  Scientologie.

Malgré de nombreuses recommandations de la part d'instances internationales des droits de l'homme, la politique française à l'encontre des minorités religieuses ne s'est pas améliorée. Au contraire, elle a franchi un pas de plus depuis la précédente réunion sur la mise en œuvre des engagements de la dimension humaine de lOSCE en 2011.

 

Contrairement aux allégations des pouvoirs publics français, qui affirment qu'ils n'utilisent plus de liste de mouvements, la mission interministérielle de lutte contre les soi-disant ”sectes”, la Miviludes, utilise un “référentiel” d'environ 600 mouvements, un système de dossiers compilés exclusivement à partir de rapports accusateurs et de dénonciations reçues par la mission au sujet de minorités religieuses spécifiques. 

 

Malgré sa promesse que ce référentiel serait mis à la disposition des mouvements concernés et ne serait pas tenu secret, la Miviludes refuse toujours de leur donner libre accès aux dossiers, tout en mettant ceux-ci à la disposition des juges et des autorités chargées de l'application de la loi, ainsi qu'aux personnes ayant à traiter des affaires familiales et des cas de divorce.

 

 

Eric Roux
Facebook Google + Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest

Liberté de conscience

Commentaires (0) | Permalien