Eric Roux, Scientologie
Le blog
Eric Roux
Eric Roux
Ministre du culte de L'Eglise de Scientologie, Eric Roux officie principalement au Celebrity Centre de Paris depuis une vingtaine d'années. Il est aujourd'hui le président de l'Union des Eglises de Scientologie de France.
Ce blog est une initiative personnelle destinée aux gens qui s'intéressent à la spiritualité, ou à ceux qui souhaitent en apprendre plus sur la scientologie, à ceux qui pensent que la liberté de conscience est un droit fondamental qui mérite d'être défendu, à mes coreligionnaires ou encore à ceux qui sont curieux...

Cliquez pour en savoir plus

Pour lire des extraits :


Recherche


Partager ce site

Galerie (cliquez dessus pour plus d'images)


Derniers tweets
Eric Roux : #scientologie Rencontre avec le Sheikh Hussein Laviv Abu Rukun, leader de la communauté Druze israélienne https://t.co/7NpuFm84Iu
Dimanche 9 Juillet - 13:36
Eric Roux : Rencontre avec le Sheikh Hussein Laviv Abu Rukun, leader de la communauté Druze... https://t.co/jJ4cEtZVpg https://t.co/TfFNPOOxuN
Dimanche 9 Juillet - 12:43
Eric Roux : Scientologie à l'Académie Européenne des Religions https://t.co/7QBZO1vRz0
Dimanche 25 Juin - 17:36
Eric Roux : Scientologie à l'Académie Européenne des Religions: J'étais récemment présent à Bologne,... https://t.co/eyBuyLPl9Z https://t.co/DYOeFueL7a
Dimanche 25 Juin - 17:04
Eric Roux : Scientific panel on Scientology at the European Academy of Religions in Bologna this morning.… https://t.co/ijYFi7Ki2F
Mercredi 21 Juin - 18:17
Eric Roux : RT @eu_are: #exnihilo panel "Freedom To Believe And Not To Believe" @janfigel @Moedas @hrw https://t.co/5XSUsVcvi7
Mercredi 21 Juin - 13:35








Réflexions


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile

Pour ceux qui n'ont pas eu l'occasion de la voir et pourtant le souhaitent, voici la vidéo de mon audition au Sénat le 20 mars 2013. (ils ont finalement choisi de la publier :))


Eric Roux
Facebook Google + Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest

Liberté de conscience

Commentaires (0) | Permalien


Pour ceux qui l'auraient ratée, voici une interview de l'écrivain RJ Ellory (nombreux best sellers) sur la Scientologie, sur le site l'express.fr :


Interview RJ Ellory sur la scientologie

R.J. Ellory: "La Scientologie propose de nombreuses idées pratiques pour aider les gens"

Par , publié le 



Quand et comment avez-vous découvert l'Eglise de Scientologie?

J'ai été introduit auprès d'elle en 1986 par mon frère, qui était très porté sur la religion et la philosophie. Nous avions alors tous deux de graves problèmes de drogue. Il a suivi avec l'Eglise un programme de purification, qui aidait les malades à faire des progrès spirituels sans l'obstacle de l'usage de drogue. Cela a très bien fonctionné pour lui, j'ai donc suivi ce programme à mon tour. Et j'ai mis fin à mon addiction immédiatement. Si je ne l'avais pas fait, je serais mort avant d'avoir vingt-cinq ans. 

Pourquoi avez-vous continué à fréquenter la Scientologie dans les années suivantes?

Comme je l'ai dit, sans l'aide reçue contre ma dépendance à la drogue, je pense que je serais mort, tout simplement. Il m'a donc semblé normal de poursuivre cette expérience à travers quelques-uns des livres et des cours que l'Eglise prodiguait. Je pense que son enseignement m'a apporté des réponses très utiles et applicables aux difficultés de la vie courante. 


Pour lire la suite sur l'express.fr : http://www.lexpress.fr/culture/livre/r-j-ellory-la-scientologie-propose-de-nombreuses-idees-pratiques-pour-aider-les-gens_1234843.html

Eric Roux
Facebook Google + Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest

Art et artistes

Commentaires (0) | Permalien


Les scientologues ont célébré une nouvelle année de croissance sans précédent à l’occasion de l’anniversaire du fondateur de la Scientologie

Le 23 mars dernier, plusieurs centaines de scientologues se sont retrouvés à Paris pour célébrer l’anniversaire (le 13 mars) de Ron Hubbard, fondateur de leur religion. Comme des milliers de scientologues à travers le monde, ils ont regardé la retransmission du gala annuel qui s’était déroulé le samedi précédent à Clearwater, en Floride, où se trouve le centre spirituel de l’Eglise de Scientologie. Cette cérémonie est une commémoration de tout ce que Ron Hubbard  nous a laissé, en cette période d’essor sans précédent pour la religion de Scientologie.

Dans son intervention, David Miscavige, président du conseil d’administration du Religious Technology Center et chef ecclésiastique de la religion de Scientologie, a rappelé l’étendue des travaux de Ron Hubbard en tant qu’écrivain, humaniste et fondateur. Il a souligné que le nombre d’exemplaires des livres et conférences enregistrées de Ron Hubbard en circulation a dépassé en 2012 le chiffre de 335 millions. De plus, au cours des douze derniers mois, plus de cent prix et distinctions honorifiques posthumes ont été décernés à Ron Hubbard pour ses contributions humanitaires. Lire la suite sur scientologie espace presse

Communiqué Eglise de Scientologie
Eric Roux


Pour ceux qui étaient intéressés, voici le compte-rendu de mon audition devant la commission d'enquête sénatoriale tel qu'il a été publié par ladite commission.


(Si vous voulez voir la vidéo de l'audition sur le site du Sénat, cliquez ici :
http://videos.senat.fr/video/videos/2013/video17518.html )

M. Alain Milon, président. – Mes chers collègues, nous recevons aujourd’hui le Révérend Éric Roux, porte-parole de l’Eglise de Scientologie.
Notre réunion d’aujourd’hui n’est pas ouverte au public ; un compte rendu en sera publié avec le rapport.
Révérend Éric Roux, me confirmez-vous que vous avez donné votre accord pour que cette audition fasse l’objet d’une captation vidéo et pour que cet enregistrement soit éventuellement par la suite accessible sur le site du Sénat ?

M. Eric Roux. – Je le confirme.

M. Alain Milon, président. – Je précise à l’attention du Révérend Éric Roux que notre commission d’enquête s’est constituée à l’initiative de M. Jacques Mézard, qui est notre rapporteur.
Je vais maintenant, conformément à la procédure applicable aux commissions d’enquête, demander à M. Éric Roux de prêter serment.
Je rappelle qu’un faux témoignage devant notre commission serait passible des peines prévues aux articles 434-13, 434-14 et 434-15 du code pénal.
Révérend Éric Roux, prêtez serment de dire toute la vérité, rien que la vérité, levez la main droite et dites : « Je le jure ».

M. Eric Roux. – Je le jure.

M. Alain Milon, président. - Je vous invite donc à prononcer un exposé introductif, puis mon collègue Jacques Mézard, et les sénateurs présents membres de la commission vous poseront quelques questions.
Révérend Éric Roux, vous avez la parole.

M. Eric Roux. – Mon exposé introductif durera à peu-près 12-13 minutes, puis je me prêterai volontiers à vos questions.

Par mon profond respect pour le Sénat, ainsi que pour votre fonction, je suis venu, comme vous me l’avez demandé, témoigner sous serment devant votre commission d’enquête, afin de pouvoir vous éclairer sur les points qui vous intéressent. Ce sera, je l’espère, l’occasion de corriger de nombreux préjugés qui circulent dans notre pays concernant la Scientologie.
Vous avez compris mon profond désaccord avec le fait que malgré mon insistance pour que cette audition soit ouverte au public et la presse, afin que les Français puissent partager les échanges qui s’y dérouleront dans la plus grande transparence, vous avez choisi d’imposer l’obscurité en fermant cette audition au public et à la presse.
C’est contraire à la règle depuis la loi n° 91-698 du 20 juillet 1991 et à la coutume qui s’est instaurée de donner « la publicité la plus large possible aux débats ». C’est aussi contraire aux nombreuses auditions qui se sont déjà déroulées devant votre commission auparavant. La publicité des auditions participe du débat démocratique, et je ne vois pas pourquoi la presse et les Français ne pourraient pas être au courant de ce qui se dit lors de mon audition, dans le cadre d’une commission d’enquête qui, d’après vous, concerne tous les Français.
Cela m’a conduit à m’interroger sur les raisons qui incitent votre commission à soumettre le témoignage de l’Eglise de Scientologie au secret ou à une publicité « éventuelle » par vidéo. J’ai constaté par ailleurs que lorsque vous interrogez un apostat de l’Eglise, exclu depuis trente ans et connu pour être un détracteur obsessionnel de la Scientologie, son audition est ouverte à la presse et au public. De même, lorsque vous interrogez Serge Blisko, Georges Fenech, le CCMM, l’Unadfi, Catherine Picard, etc., les auditions sont ouvertes à la presse et au public, en plus d’être filmées et diffusées sur le site du Sénat.

Il y a donc, de facto, une différence de traitement entre l’Eglise de Scientologie et ses détracteurs.

Vous l’avez compris, je n’approuve pas un tel manque de transparence, une telle discrimination dans le traitement des personnes auditionnées, un tel arbitraire à l’opposé de tout ce qui fait notre démocratie.

La Scientologie est une religion, reconnue comme telle en Europe et dans les pays qui ont un système de reconnaissance légale des religions, et cette religion existe en France depuis plus de cinquante ans. Elle compte des dizaines de milliers de fidèles et de sympathisants dans l’hexagone, pour plusieurs millions dans le monde.

Votre courriel initial de convocation mentionnait la volonté que l’audition d’un « responsable de l’Eglise de Scientologie » par les sénateurs, porte « essentiellement sur les conceptions de la santé et de la médecine défendues par les Scientologues ». Or, l’Eglise ne défend aucune conception de la santé qui empièterait sur le domaine médical, ni ne prend aucune position concernant ce qui est médical ou de l’ordre de la médecine. L’Eglise dispense un enseignement et des services religieux et uniquement religieux. Elle aide les personnes qui le souhaitent en créant un espace de liberté spirituelle au sein de ses églises.


Eric Roux
Facebook Google + Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest

Liberté de conscience

Commentaires (0) | Permalien


Paul Guth et la technologie de l'étude de L. Ron Hubbard
En 1997, Paul Guth avait écrit à nombre de ses collègues des lycées et collèges pour leur parler de la technologie de l'étude de L. Ron Hubbard, en leur offrant un exemplaire de "Ron Hubbard : le philantrope, l'éducation". Pour ceux qui ne connaissent pas Paul Guth, un petit tour sur sa page Wikipedia (https://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Guth ) vous en apprendra plus.

C'est donc ici un souvenir que je vous livre, mais un souvenir à la fois émouvant pour moi (la dernière fois que j'ai rencontré Paul Guth, c'était quelques jours avant son départ), mais aussi toujours d'actualité, au vu de ce que représente cette technologie de l'étude aujourd'hui dans le monde (il y a aujourd'hui plus de 760 groupes et écoles dans le monde qui utilisent officiellement cette technologie comme base d'apprentissage : http://www.appliedscholastics.org/about-us/aps-around-the-world.html ).

Voici le contenu de la lettre de Paul Guth : 

"Mes chers collègues des Lycées et Collèges,
 
En 1933, à 23 ans, j'ai été reçu à l'Agrégation des Lettres Classiques.
Pendant 10 ans, j'ai enseigné le Français, le Latin,le Grec en classe de 3èmeA, un an au lycée de Dijon, deux ans au Lycée Corneille de Rouen, sept ans au Lycée Janson de Sailly, à Paris.
J'étais passionné par mon métier. Je passionnais mes élèves. Dans leurs discours, des recteurs, des inspecteurs généraux, déclaraient:
"Par ses innovations dans sa classe, Paul Guth a été le pionnier de la plupart des réformes de l'enseignement pendant 20 ans." Cette passion a continué de me brûler après mon départ de l'enseignement. En 1955, mon roman, Le Naïf aux quarante enfants, où je racontais mes expériences en classe, obtint un triomphe mondial. Philippe Agostini en tira un film de cinéma, avec Michel Serrault dans le rôle du Naïf.
Jean-Claude Desruelles, concepteur de télévision, a tourné de nombreux sketches : "Paul Guth, pourfendeur de l'illettrisme".
En 1980, ma Lettre ouverte aux futurs illettrés obtint un nouveau triomphe. Gérard Delaisement, ancien Inspecteur d'Académie à Tours, me fit l'honneur d'inscrire mon Naïf dans la série "Les Classiques de la Civilisation française", chez Didier.
En 1996, il publia un livre d'hommage: "Paul Guth, l'homme et l'oeuvre" (Editions Rive Droite).
Voilà quelques-unes des raisons, mes chers collègues, qui me poussent à vous dire: Lisez, lisez, faites lire l'admirable magazine de Ron Hubbard, Le Philanthrope, L'Education !
Hubbard s'est fixé un objectif universel : "Notre intention ne se limite pas à sauver quelques étudiants. Notre intention est de renverser le déclin tout entier de l'éducation du vingtième siècle." Il a montré que lire et écrire étaient la clé de la participation à ce monde.
La méthode Hubbard n'a pas de frontières : "Elle s'applique à l'éducation de tous les étudiants sur tous les sujets".
Avec toute l'amitié de votre fidélissime"

Et voici la copie de l'original :
Eric Roux
Facebook Google + Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest

Actions sociales de l'Eglise de scientologie

Commentaires (0) | Permalien


La Chambre des Députés d'Hawaï félicite officiellement l'Eglise de Scientologie
Le 14 mars 2013, la Chambre des Députés d'Hawaï a adopté à l'unanimité une résolution félicitant l'Eglise de Scientologie, en reconnaissance du dévouement de ses membres quant à l'aide apportée à la communauté, et du travail de l'Eglise "dans le soutien aux droits de l'homme et aux programmes d'amélioration sociale à travers le monde".

La résolution accuse réception du travail des scientologues qui ont "donné plus de 27 millions d'heures bénévoles de leur temps pour participer à des programmes humanitaires". La résolution mentionne spécifiquement "les programmes dévoués à la préservation et l'accroissement des droits de l'homme", "le programme de sensibilisation aux dangers des drogues de l'Eglise de Scientologie", décrit comme "l'une des plus grandes initiatives mondiales d'éducation sur les drogues", "son travail dans la réhabilitation des drogués, qui utilise les techniques développées par L. Ron Hubbard, pour aider les drogués à s'en sortir sans utiliser de drogues de substitution", "la distribution du livret Le Chemin du Bonheur par les scientologues", qui "a montré son efficacité dans la réduction de la criminalité et apporte le calme et le bonheur dans des régions précédemment dans la tourmente", et "le programme des ministres volontaires de l'Eglise de Scientologie à travers le monde qui apporte une assistance humanitaire dans des communautés dévastées par des catastrophes naturelles".

Dans la Chambre des Députés, la député Rida Cabanilla a introduit la résolution, puis a prononcé un discours sur le travail de l'Eglise. La résolution a été adoptée à l'unanimité.

C'est le révérend Bob Adams qui a accepté les félicitations de la Chambre au nom de l'Eglise de Scientologie Internationale.
Eric Roux