Eric Roux, Scientologie
Le blog
Eric Roux
Eric Roux
Ministre du culte de L'Eglise de Scientologie, après 25 années passées dans le clergé de l'Eglise, Eric Roux est aujourd'hui le président de l'Union des Eglises de Scientologie de France et Vice Président du Bureau Européen de L'Eglise de Scientologie pour les affaires publiques et les droits de l'homme.
Ce blog est une initiative personnelle destinée aux gens qui s'intéressent à la spiritualité, ou à ceux qui souhaitent en apprendre plus sur la scientologie, à ceux qui pensent que la liberté de conscience est un droit fondamental qui mérite d'être défendu, à mes coreligionnaires ou encore à ceux qui sont curieux...

Cliquez pour en savoir plus

Pour lire des extraits :


Recherche


Partager ce site

Galerie (cliquez dessus pour plus d'images)


Derniers tweets
Eric Roux : Report: Persecution of the Church of Almighty God in China https://t.co/gPuwxpO63s
Samedi 18 Novembre - 14:20
Eric Roux : scientologie : Article dans faith in faiths https://t.co/aBtIRbVE7m
Vendredi 17 Novembre - 13:31
Eric Roux : RT @ERStandLeague: https://t.co/DJgCB1rF0w scientology freedom fighter...
Vendredi 10 Novembre - 23:33
Eric Roux : Scientologie : la vérité sur l’affaire de Sardaigne - la fin d'une fake news: Voici une histoire qui mériterait...… https://t.co/1IuvGjeA0j
Mardi 7 Novembre - 21:58
Eric Roux : Interview: Top data protection international expert on the Hungarian Scientology case https://t.co/gatrF9XEcg
Samedi 4 Novembre - 18:48
Eric Roux : https://t.co/CMKea6tDQv On Religious Freedom in China #freedomofreligion #ReligiousFreedom #FoRB
Jeudi 2 Novembre - 21:09








Réflexions


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile
Conférence sur le traitement des minorités religieuses en Europe
Mercredi dernier, j'étais l'un des intervenants dans une conférence à Bruxelles, organisée par le "European Interreligious Forum for Religious Freedom" (EIFRF ), United Sikh International, Federation Pro Europa Christiana, European Muslim Initiative for Social Cohesion (EMISCO ), Coordination des Associations et des Citoyens pour la Liberté de Conscience (CAPLC Europe ), Forum for Religious Freedom Europe (FOREF ) et Soteria International

Le modérateur de la conférence était le père Aelthwine, de l'Archidiocèse Orthodoxe d'Antioche d'Europe. Les autres speakers étaient Bashy Quraishy (Secretaire General - EMISCO – Strasbourg et Président du conseil d'administration du European Network Against Racism – Bruxelles), Jasvir Sing (United Sikhs International) and Paul Herzog Von Oldenburg (Coordinateur : International Federation, Pro Europa Christiana), Patricia Duval (Avocate – Spécialiste en Droits de l'Homme européens et internationaux), Juan Ferreiro Gualgueira (Professorat en loi ecclésiastique à l'université de La Corogne - ancien Directeur adjoint pour la promotion de la liberté religieuse au Ministère de la Justice espagnol), Alessandro Amicarelli (Docteur en droit - avocat au Barreau d'Italie et à la Société des Avocats d'Angleterre et du pays de Galles) et Hans Noot (President de la Gerard Noodt Foundation - Membre du Conseil d'Administration de l'ICRLS ).

La salle était pleine à craquer et la conférence qui a duré toute l'après-midi était non seulement très intéressante, mais surtout tournée vers l'action.

Vous pouvez retrouver le texte de mon intervention (en anglais) ici :  http://www.eifrf-articles.org/Mistreatments-of-religious-minorities-the-French-Model_a67.html

En vous déplaçant un peu sur le site, vous trouverez aussi les textes des autres interventions.
Eric Roux
Facebook Google + Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest

Liberté de conscience

Commentaires (0) | Permalien


LA SCIENTOLOGIE EST PLEINEMENT RECONNUE COMME RELIGION ET ASSOCIATION D’UTILITE PUBLIQUE EN HOLLANDE


17 Octobre : NOUVELLE RECONNAISSANCE DE LA SCIENTOLOGIE EN EUROPE
La Cour d’Appel fiscale d’Amsterdam a rendu aujourd’hui 17 octobre 2013 une décision historique dans laquelle elle conclut que : «  L’Eglise de Scientologie d’Amsterdam est confirmée comme étant une association d’utilité publique parce qu’il s’agit d’une association dont les activités sont uniquement de nature ecclésiastique ou philosophique. »
 
L’année dernière, le tribunal de Haarlem avait déjà confirmé que les services de Scientologie sont de nature religieuse. Aujourd’hui, les juges ont établi que l’objectif des services de Scientologie n’est pas différent de celui des activités religieuses d’autres organisations ecclésiastiques et que, de ce fait, l’Eglise doit bénéficier du même traitement.
 
En France, le porte-parole de l’Eglise de Scientologie, Eric Roux, a salué cette décision : « Le fait que cette décision historique, chez l’un de nos voisins européens, tombe moins de 24 heures après la décision hautement critiquée de la Cour de Cassation française concernant la Scientologie, démontre que la France s’est enfermée dans une posture idéologique stérile,  alors que chez nos principaux voisins européens ce type de débat contre-productif sur la nature de la Scientologie a cessé d’exister depuis longtemps. Plus la France persistera à ignorer les droits fondamentaux des minorités religieuses sur son sol, plus elle perdra en crédibilité sur la scène internationale. »
 
« Nous sommes très heureux de cette décision qui confirme pleinement ce que nous déclarons depuis toujours.  L’Eglise de Scientologie d’Amsterdam a été fondée en 1974 et nous avons depuis lors travaillé dans l’intérêt général. Il est maintenant définitivement prouvé que toutes les allégations contraires sont sans fondement et nous pouvons à présent nous concentrer sur le fait de servir nos membres et sur le développement de nos activités caritatives. Nous pouvons à présent nous consacrer pleinement à nos campagnes humanitaires et sociales, telles que la prévention contre le danger des drogues, la lutte contre le déclin des valeurs morales et la protection des droits des victimes d’abus de la psychiatrie », a déclaré Merel Remmerswaal, porte-parole de l’Eglise de Scientologie d’Amsterdam.
 
L’Eglise de Scientologie est basée sur les travaux du philosophe Ron Hubbard et est installée aux Pays-Bas depuis les années 70. Elle compte plus de 11000 Eglises, missions et groupes à travers 184 pays. L’Eglise de Scientologie est déjà reconnue en tant que communauté religieuse dans différents pays comme la Suède, l’Espagne, le Portugal et les Etats-Unis.
Eric Roux


Chers amis, voici le communiqué de l'Eglise suite à la décision de la Cour de Cassation d'hier. Désolé de ne pas l'avoir posté hier, j'étais assez occupé, comme vous le verrez dans les prochains articles.


Cet arrêt est une première victoire en ce sens qu’il a définitivement débouté l’unique partie civile, l’association UNADFI, qui était venue polluer les débats illégalement tout au long du procès.

 

En ce qui concerne le rejet du pourvoi, c’est une opportunité qui nous est offerte de porter cette affaire devant une juridiction internationale, là où le débat judiciaire pourra se dérouler sur le terrain du droit, loin des pressions de l’exécutif, dans un espace dépassionné et sensible au respect des droits fondamentaux.

 

Malheureusement, la France est l’un des cinq pays (sur 47) les plus condamnés par la Cour Européenne des Droits de l’Homme en matière de droit au procès équitable (article 6 de la convention), avec la Roumanie, la Russie, la Turquie et l’Ukraine. Au vu des violations patentes de l’article 6 qui ont émaillé l’entièreté de cette procédure, nul doute qu’une nouvelle condamnation s’ajoutera au palmarès des condamnations de la France.

 

En 2006, le Parquet de Paris, après 8 ans d'investigations, avait déjà conclu au non-lieu, estimant avec raison qu'aucun des faits reprochés aux scientologues et à l'Eglise n'avait de fondements. S’il est dommage qu’il faille saisir une instance internationale pour faire respecter le droit dans une affaire vide qui n’aurait jamais dû aller au procès dès le départ, ce sera l’occasion de clore définitivement le débat stérile qui existe en France sur la Scientologie, un débat qui a depuis longtemps cessé d’exister chez nos voisins européens.

 

Tandis que cette affaire (remontant à 1998 !) suivra son cours vers des sphères judiciaires plus élevées, l’Eglise va continuer de progresser dans l’hexagone dans sa mission religieuse, et se concentrer sur ses différentes campagnes humanitaires et sociales, telles que : la prévention sur les dangers des drogues, la lutte contre le déclin des valeurs morales, l’éducation aux droits de l’homme, la lutte contre l’illettrisme, la lutte contre les abus dans le domaine de la psychiatrie, etc.

 

L’Eglise de Scientologie est installée en France depuis 1959, compte aujourd’hui des dizaines de milliers de membres dans le pays et n’a jamais cessé de croître depuis cette époque. Elle représente plus de 11000 Eglises, missions et groupes à travers 167 pays, pour des millions de membres internationalement.

Eric Roux
Facebook Google + Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest

Liberté de conscience

Commentaires (0) | Permalien


Table Ronde sur la liberté religieuse à l'international - Sept 2013 - US Capitol
Table Ronde sur la liberté religieuse à l'international - Sept 2013 - US Capitol

J'étais récemment pris par diverses activités qui m'ont mené dans d'autres pays, notamment à Washington DC pour une rencontre avec la "table ronde sur la liberté de religion à l'international" et à Varsovie pour le meeting annuel de l'implémentation de la dimension humaine (HDIM) de l'OSCE (Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe est une organisation internationale qui regroupe 57 pays membres dont la France).

 

La table ronde, à Washington, est une réunion informelle de personnes représentant de 70 organisations non gouvernementales, dont les plus grandes religions des USA (et les plus petites aussi). Cette table ronde se réunit environ tous les deux mois au Capitole (Congrès américain), pour discuter (et coordonner) dans un premier temps des actions conjointes que les participants vont entreprendre pour faire progresser la liberté religieuse dans le monde. Dans un deuxième temps, les officiels du gouvernement (que ce soit les congressmen ou des staffs du département d'Etat ou des commissions sur la liberté religieuse de l'administration Obama), se joignent à la table pour échanger sur les différentes actions en cours, et apporter leur contribution.

 

 

Eric Roux