Eric Roux, Scientologie
Le blog
Eric Roux
Eric Roux
Ministre du culte de L'Eglise de Scientologie, Eric Roux officie principalement au Celebrity Centre de Paris depuis une vingtaine d'années. Il est aujourd'hui le président de l'Union des Eglises de Scientologie de France.
Ce blog est une initiative personnelle destinée aux gens qui s'intéressent à la spiritualité, ou à ceux qui souhaitent en apprendre plus sur la scientologie, à ceux qui pensent que la liberté de conscience est un droit fondamental qui mérite d'être défendu, à mes coreligionnaires ou encore à ceux qui sont curieux...

Cliquez pour en savoir plus

Pour lire des extraits :


Recherche


Partager ce site

Galerie (cliquez dessus pour plus d'images)


Derniers tweets
Eric Roux : RT @ScientologyNews: DANISH DELIGHT: A NEW CHURCH OF SCIENTOLOGY IS BORN IN CENTRAL COPENHAGEN - View the slideshow & read the story! https…
Dimanche 28 Mai - 17:10
Eric Roux : RT @standleague: Standing Firm with the Victims and Survivors of the Despicable Manchester Attack https://t.co/52XBGLDNyP
Vendredi 26 Mai - 09:19
Eric Roux : Religionsfriheden vinder igen i Europarådet https://t.co/wYYfpqfLaF
Lundi 8 Mai - 12:11
Eric Roux : Vrijheid van religie prominent ter sprake in de Raad van Europa https://t.co/fCe0IVJ4Oi
Samedi 6 Mai - 12:13
Eric Roux : V Radě Evropy opět zvítězila svoboda náboženství https://t.co/riGaKl7kxQ
Samedi 6 Mai - 12:03
Eric Roux : Religionsfriheten vinner i Europarådet igen https://t.co/JLJnyeKRxM
Vendredi 5 Mai - 17:56








Réflexions


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile

La conférence des ministres de l'intérieur de l'état et des landers avait demandé à l'organisme chargé de la protection de la constitution une enquête sur la scientologie pour déterminer si elle représentait une menace à la constitution allemande. Les résultats ont été rendus, au grand dam des quelques nostalgiques de l'ancien régime qui espérait la faire interdire.


scientologie en allemagne
scientologie en allemagne
Sous la pression de quelques nostalgiques de la pensée unique, la conférence avait effectivement demandé cette enquête à l'office chargé de la protection de la constitution.

Malheureusement pour les premiers, cet office parvint aux conclusions attendues après un examen minutieux du sujet et du mouvement.

Dans le rapport de 46 pages remis aux ministres de l'intérieur, les protecteurs de la constitution parlent d’une « image de la situation pleine de lacunes » véhiculée par les anti-scientologues (source).

Ils mettent en garde contre une « perte de réputation pour les organismes gouvernementaux concernés » lors d’une procédure contre la scientologie. A trop suivre les rumeurs sans vérifier on peut se discréditer soi-même.

D'après eux ni les statuts ni les autres prises de position de la scientologie « ne permettent de conclure que l'association poursuit des buts répréhensibles ».

Ce rapport a conduit aujourd'hui Jörg Schönbohm, Ministre de l'intérieur de l'État du Brandebourg et actuel président de la commission des ministres de l'intérieur, à déclarer : « Nous vivons dans un système de libertés démocratiques dans lequel la liberté d'opinion constitue un point important » et de statuer : « Nous sommes arrivés à la conclusion qu'une interdiction n'est pas appropriée »

Un temps de réaction un peu long certes, mais un coup dur pour les nostalgiques de la pensée unique de notre propre pays, qui espéraient trouver en l'Allemagne une alliée pour leurs thèses discriminatoires.

Eric Roux
Facebook Google + Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest

Liberté de conscience

Commentaires (1) | Permalien