Eric Roux, Scientologie
Le blog
Eric Roux
Eric Roux
Ministre du culte de L'Eglise de Scientologie, après 25 années passées dans le clergé de l'Eglise, Eric Roux est aujourd'hui le président de l'Union des Eglises de Scientologie de France et Vice Président du Bureau Européen de L'Eglise de Scientologie pour les affaires publiques et les droits de l'homme.
Ce blog est une initiative personnelle destinée aux gens qui s'intéressent à la spiritualité, ou à ceux qui souhaitent en apprendre plus sur la scientologie, à ceux qui pensent que la liberté de conscience est un droit fondamental qui mérite d'être défendu, à mes coreligionnaires ou encore à ceux qui sont curieux...

Cliquez pour en savoir plus

Pour lire des extraits :


Recherche


Partager ce site

Galerie (cliquez dessus pour plus d'images)


Derniers tweets
Eric Roux : RT @ERStandLeague: With full text of "Scientology auditing - pastoral counselling or a religious path to spiritual total freedom". https://…
Mardi 16 Janvier - 19:25
Eric Roux : RT @HRWFint: HRWF calls upon France to revise its funding for FECRIS - a group which uses grant money to disseminate hate speech targeting…
Mardi 16 Janvier - 19:21
Eric Roux : Sortie du livre New Religious Movements and Counselling. Chapitre Auditing - Pastoral Counselling or a religious pa… https://t.co/a0Tn3LhYKr
Mardi 16 Janvier - 19:14
Eric Roux : Sortie du livre New Religious Movements and Counselling Le livre "New Religious Movements and Counselling" vient d'… https://t.co/NvyrHcT5WE
Mardi 16 Janvier - 19:14
Eric Roux : RT @ERStandLeague: Tackling religious freedom in France at UN headquarters in Geneva: https://t.co/JbSJ0Zg89M
Mardi 16 Janvier - 11:41
Eric Roux : RT @BahaiBIC: '..nothing can prevail against an idea whose time has come. The time has arrived for freedom of belief, for the advancement o…
Dimanche 14 Janvier - 21:43








Réflexions


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile
L'observatoire International des Prisons contre la contention psychiatrique
Aujourd'hui, l'Observatoire International des prisons parlait d'un homme qui était resté attaché dans un hôpital psychiatrique, le Centre Hospitalier de Lens, pendant déjà 15 jours. Cette contention consistant à l'attacher par chaque membre et aussi au niveau du ventre, sans aucune possibilité de mouvement, et ce sans interruption d'aucune sorte.

Si cette pratique est en fait une pratique courante de la psychiatrie, l'Observatoire International des Prisons rappelle que :

Nul ne peut être soumis à la torture ni à des peines ou traitements inhumains ou dégradants (article 3 de la Convention européenne des droits de l’homme)

Le Comité européen pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT) considère que si, exceptionnellement, des moyens de contention physique sont appliqués, ceux-ci doivent être ôtés dès que possible. Ils ne doivent jamais être appliqués, ni leur application être prolongée, à titre de sanction.

Le CPT a parfois rencontré des patients psychiatriques soumis à la contention physique pendant des jours, et souligne qu’un tel état de choses ne peut avoir aucune justification thérapeutique et, à [son] avis, s’apparente à un mauvais traitement(Normes du CPT, 2006)

L’article L3211-3 du code de santé publique dispose que lorsqu’une personne atteinte de troubles mentaux est hospitalisée sans son consentement [...], les restrictions à l’exercice de ses libertés individuelles doivent être limitées à celles nécessitées par son état de santé et la mise en oeuvre de son traitement. En toutes circonstances, la dignité de la personne hospitalisée doit être respectée et sa réinsertion recherchée.

La circulaire du 29 mai 1998 de l’administration pénitentiaire considère qu’« une politique de prévention n’est légitime et efficace que si elle cherche, non à contraindre le détenu à ne pas mourir, mais à le restaurer dans sa dimension de sujet et d’acteur de sa vie ».




Eric Roux
Facebook Google + Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest

Psychiatrie et antipsychiatrie

Commentaires (0) | Permalien