Eric Roux, Scientologie


Blog personnel - News - Religion - Scientology - Droits de l'Homme - Interviews - Livres - etc.

Le blog
Eric Roux
Eric Roux
Ministre du culte de L'Eglise de Scientology, après 25 années passées dans le clergé de l'Eglise, Eric Roux est aujourd'hui le président de l'Union des Eglises de Scientology de France et Vice Président du Bureau Européen de L'Eglise de Scientology pour les affaires publiques et les droits de l'homme.
Ce blog est une initiative personnelle destinée aux gens qui s'intéressent à la spiritualité, ou à ceux qui souhaitent en apprendre plus sur la scientology, à ceux qui pensent que la liberté de conscience est un droit fondamental qui mérite d'être défendu, à mes coreligionnaires ou encore à ceux qui sont curieux...

Cliquez sur l'image pour en savoir plus

Cliquez pour en savoir plus

Pour lire des extraits :

Cliquez sur l'image

Recherche


Partager ce site

Galerie (cliquez dessus pour plus d'images)


Derniers tweets







RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile
Breaking news: la Scientology reconnue d'utilité publique aux Pays-Bas
Ce n'est pas un hasard, et c'est le fruit d'un examen extrêmement minutieux des finances de l'Eglise par les services de l'Etat. 

En effet, la Cour d'Appel d'Amsterdam avait déjà reconnu le caractère religieux de l'Eglise dans une décision de 2013, et d'ailleurs avait aussi à l'époque reconnu son caractère d'utilité publique. Cependant les services fiscaux de l'Etat s'étaient opposés à cette décision (seulement sur la partie "utilité publique", ne remettant pas en cause le caractère religieux de la Scientology) qu'ils avaient contestée, estimant ne pas être en mesure d'établir si TOUS les services de l'Eglise correspondaient à la définition d'utilité publique.

S'en est suivi près de 10 années d'examens minutieux de toutes les activités de l'Eglise ainsi que de ses finances et flux financiers, ce qui est certainement l'examen le plus minutieux qu'ait jamais eu à subir aucune entité religieuse. La décision est maintenant survenue et est sans appel : toutes les activités de l'Eglise correspondent à la définition d'utilité publique, et la rétroactivité de cette décision court à partir de 2012. 

Les activités concernées comprennent les services dominicaux et les cérémonies religieuses (mariages, baptêmes, etc.) ainsi que les autres services principaux de la religion de Scientology, à savoir le conseil spirituel (également appelé auditing) et l'étude des œuvres religieuses de la religion de Scientology. 

Non seulement c'est mérité, mais après 10 ans d'investigations poussées de la part des services fiscaux hollandais, c'est incontestable !
Eric Roux


URI - Elu comme administrateur du Conseil International de la plus grande organisation inter-religieuse du monde
Dans quelques jours, je serai officiellement intronisé dans de nouvelles fonctions qui s'ajoutent aux précédentes, comme administrateur du Conseil International de URI (United Religions Initiatives), ou, pour les anglophiles, URI Global Council Trustee. J'ai en effet été élu à cette position par l'ensemble des groupes européens membres de URI. Mais comme vous ne savez pas tout, voici quelques informations pour comprendre ce qu'est URI :

URI est actuellement la plus grande organisation de terrain dans le domaine de la collaboration inter-religieuse dans le monde. Cette organisation a été créée en l'an 2000 par son fondateur le Révérend Bill Swing, qui fut Eveque de Californie pour l'Eglise épiscopale (l'équivalent des anglicans, mais aux Etats-Unis) avant de fonder l'organisation et de lui donner son essor premier. Le siège international de URI est à San Francisco. URI est membre du Conseil Economique et Social de l'ONU depuis 2007. 

URI comprend plus de mille groupes répandus à travers le globe (112 pays). Certains de ces groupes sont formés d'une dizaine de membres, d'autres en ont des milliers. chaque groupe est forcément formé avec des membres de diverses religions ou spiritualités. 
Voici comment URI décrit sa mission, sa vision et son objectif :
MISSION
URI est un réseau mondial interreligieux de terrain qui cultive la paix et la justice en engageant les gens à combler les différences religieuses et culturelles et à travailler ensemble pour le bien de leurs communautés et du monde.

Nous mettons en œuvre notre mission par le biais d'initiatives locales et mondiales qui renforcent la capacité de nos groupes et organisations membres, appelés Cercles de coopération, à s'engager dans des actions communautaires telles que la résolution des conflits et la réconciliation, la durabilité environnementale, l'éducation, les programmes pour les femmes et les jeunes et la défense des droits de l'homme.

VISION
URI envisage un monde en paix, soutenu par des communautés interconnectées, engagées dans le respect de la diversité, la résolution non violente des conflits et la justice sociale, politique, économique et environnementale.

OBJECTIF
Le but de United Religions Initiative est de promouvoir une coopération interreligieuse durable et quotidienne, de mettre fin à la violence à caractère religieux et de créer des cultures de paix, de justice et de guérison pour la Terre et tous les êtres vivants.
Et en plus, c'est aussi un espace de rencontre extraordinaire, voir un espace de rencontres extraordinaires, où l'on apprend à connaitre et aimer les autres, quelques soient leurs croyances, leurs différences. 

N'hésitez pas à vous rendre sur le site pour en apprendre plus : https://www.uri.org/ 
Eric Roux


Nouveau livre: La Scientology sur la scène religieuse et sociale contemporaine
Pour la fête nationale française, un nouveau livre est paru aux éditions EME-Academia, dans la collection "Divin et Sacré", dirigée par Baudoin Decharneux, professeur à l'Université Libre de Bruxelles et membre de l'Académie royale de Belgique.

Il s'agit d'un ouvrage intitulé La Scientology sur la scène religieuse et sociale contemporaine, dirigé par Massimo Introvigne et Bernadette Rigal-Cellard (professeur émérite de l'Université Bordeaux Montaigne).

L'introduction commence ainsi :

"L’objectif de ce livre est simple. Nous souhaitons offrir un regard érudit, dépassionné et neutre sur l’Église de Scientology. Après plus de cinquante années d’articles et de livres publiés sur le sujet, nous pensons qu’il est grand temps que l’étude de cette Église passe d’une première phase, centrée presque uniquement sur les controverses, à une phase plus mature – qui impliquerait également, comme l’expliquent les auteurs du livre, de montrer pourquoi certaines controverses n’ont pas, ou n’ont plus, de sens. Compte tenu du débat quelque peu houleux en France sur le « séparatisme » et l’« extrémisme », et des sempiternelles campagnes contre « les sectes », ce livre suggère que ces étiquettes ne sont pas des catégories appropriées pour comprendre ce qu’est la Scientology."

Et se termine comme ça :

"Cela montre, selon nous, que la situation en France est quelque peu particulière. Cependant, nous pensons que les Études de Scientology 2.0 peuvent être promues également dans ce pays. Ce sera difficile au début, et on nous accusera simplement de « défendre la Scientology » (si vous n’êtes pas « contre », vous êtes « de leur côté » dans le monde en noir et blanc des antisectes). Mais finalement, notamment parmi les étudiants et les jeunes chercheurs, et aussi parmi les nombreux Français qui ont des scientologues parmi leurs amis et qui savent que ce sont des citoyens normaux et non les monstres sanguinaires décrits par certains médias, les esprits plus modérés prévaudront. C’est l’humble but de ce livre."

Le livre contient une collection de chapitres par différents experts/universitaires, et franchement, il est très bon. 

Pour l'acheter directement sur le site de l'éditeur :
https://www.editions-academia.be/livre-la_scientology_sur_la_scene_religieuse_et_sociale_contemporaine_bernadette_rigal_cellard_massimo_introvigne-9782806637697-73919.html 
Eric Roux


Quelques prises de parole sur la Scientology pour le 46e anniversaire de l'Eglise en Belgique
Oui, j'ai un peu de retard... C'était juste avant la déferlante de la COVID 19. Nous fêtions dans notre église de Bruxelles le 46e anniversaire de l'Eglise de Scientology de Belgique, et nous avons eu le plaisir de recevoir de nombreux dignitaires pour cet évènement. J'avais publié à l'époque en anglais (voir ici) un petit compte-rendu, mais rien sur ce blog. Pour me rattraper, voici donc quelques extraits et quelques photos.

Tout d'abord, la déclaration qui nous avait été envoyée pour l'occasion par le Cardinal Jozef de Kesel, Archevêque de Bruxelles - Malines et Primat de Belgique :

Chers amis, 

A l'Eglise de Scientology de Belgique, je souhaite un très heureux 46e anniversaire, et forme le voeu que vos activités de solidarité et d'aide dans notre maison commune connaisse le succès. Je vous souhaite de continuer à favoriser le dialogue inter-religieux, dans le respect de la diversité et de l'altérité et dans la richesse de la rencontre. Et je souhaite à chacun de vos coreligionnaires une belle et grande spiritualité.

Cardinal Jozef de Kesel


 
Eric Roux


Dans les Mains de Dieu, de Marco Ventura
Marco Ventura est considéré comme l’un des plus grands spécialistes internationaux de la relation entre le droit et la religion. Il dirige le Centre pour la Science Religieuse de la Fondation Bruno Kessler, a été professeur à l’Université Catholique de Louvain (KU Leuven) et est aujourd’hui professeur titulaire au département de droit de l’Université de Sienne.  Il est membre du Consortium européen pour la recherche sur l'Église et l'État et du Centre Droit, Religion, Entreprise et Société de l'Université de Strasbourg et du CNRS.
 
Dans son dernier ouvrage Dans les mains de Dieu (Nelle Mani di Dio), il développe l’idée que le monde a changé, et que son avenir serait « entre les mains de Dieu », en ce sens que 85% de la population mondiale se dit religieuse, et que l’avenir du monde dépend dans une large mesure de la manière dont religions et institutions sauront travailler ensemble, que ce soit pour la paix, le développement économique et environnemental, ou la planification générale d’un meilleur avenir pour l’humanité. Partant de là il avance dans son introduction qu’« aujourd'hui, les grands défis planétaires interpellent toutes les traditions religieuses, toutes les communautés, toutes les organisations, tous les systèmes de croyance. Les urgences environnementales, le développement durable et la transformation numérique interrogent les religions, qui y répondent et se mobilisent. Cette mobilisation, à son tour, influence la dynamique mondiale. Ainsi, le monde et les religions se transforment mutuellement dans un processus qui met en jeu le passé et l'avenir ».
 
Peu importe qu’on soit croyant ou non, avance-t-il, « ce rôle des religions peut être apprécié ou non, il peut être vécu activement ou passivement par les individus et les groupes, il peut être considéré comme le simple produit de l'invention de Dieu et des religions par l'homme, ou il peut être considéré comme le résultat de la présence de Dieu, de dieux, d'êtres ou de forces surnaturels, et de l'interaction de l'homme avec eux. Là encore, l'impact des religions peut concerner la géopolitique, la carte mondiale des confessions, des États et des puissances, ainsi que les alliances et les affrontements entre les institutions et les autorités civiles et religieuses, ou encore la société, les femmes et les hommes dans leur vie quotidienne. Dans ces alternatives, dans les nombreuses manifestations possibles, nous sommes entre les mains de Dieu. »
 
Le reste du livre est extrêmement bien documenté et la réflexion qui s’y développe mérite à mon sens qu’on s’y intéresse. Son étude et sa grande connaissance des religions du monde lui permettent de dresser une cartographie novatrice de la religion d’aujourd’hui. Il n'occulte ni les composantes destructrices de certaines religions, ni leurs composantes salvatrices et positives. Et comme il le dit dès le début du livre, « Pour que la religion compte dans les trois dimensions de la paix, du développement et de la planification, les religions doivent se dépasser. Les frontières entre elles sont remises en question parce qu'il est nécessaire que les croyants travaillent ensemble pour des objectifs plus grands que toute foi unique. Les frontières entre religion et non-religion sont également remises en question, car il faut aussi que ceux qui se reconnaissent dans une foi, 85% de la population mondiale, travaillent ensemble avec ceux qui n'ont pas de religion, mais d'autres croyances, d'autres spiritualités. »
 
Il y a aussi un passage sur la Scientology que j’ai trouvé suffisamment intéressant pour vous le retranscrire ici en français :
Eric Roux


Livre : Reactions to the Law by Minority Religions
Le livre Reactions to the Law by Minority Religions (réactions à la loi par les religions minoritaires) vient d'être publié chez Routledge (publications académiques depuis 1851). Il contient un chapitre écrit par votre serviteur : "Scientology Behind the Scene, the Law Changer". 

Eileen Barker, qui dirigeait l'ouvrage avec James T. Richardson introduit le chapitre comme suit : 
Le chapitre d’Eric Roux sur l’Église de Scientology détaille les batailles juridiques du mouvement pour être reconnu comme une véritable religion. Ses succès dans ce domaine ont sans aucun doute élargi la définition de la religion dans le langage juridique d'une grande partie du monde, permettant ainsi non seulement à la Scientology, mais aussi à d'autres religions d'échapper aux sanctions relatives au fait de ne pas être enregistrées et / ou de bénéficier des avantages de la reconnaissance en tant que religion authentique.

2 ombres au tableau cependant : le livre est très cher (mais il existe la version e-book, beaucoup moins chère), et pour ceux qui ne parlent pas anglais, il n'existe pas en français. Quoi qu'il en soit, pour ceux qui veulent tout lire (tous les chapitres sont intéressants et écrits par d'excellents auteurs spécialiste du phénomène religieux), vous pouvez vous le procurer ici.

Pour les anglophones, voici le chapitre en question : 
Eric Roux


Quand scientologues et francs-maçons se mettent à table


L'improbable banquet
Un livre écrit à 12 mains, ou plutôt six voix (surtout qu'on écrit rarement des deux mains...) pour répondre aux questions de Socrate sur la scientology, et sur la franc-maçonnerie. Votre serviteur fait donc partie des convives, comme l'illustre auteur Jean-Luc Maxence.

Vous pouvez vous procurer le livre à la Fnac, sur Amazon ou dans votre librairie favorite.

Je vous en livre ici la préface écrite par le Grand-Maitre de l'Ordre de Misraïm, Pierre-Philippe Baudel :

Ce « banquet improbable » auquel me convient quelques amis fait circuler la parole entre trois Francs-Maçons et trois Scientologues. Chacun d’entre eux y remplit son rôle, sous la présidence symbolique de Socrate…

Ces témoins sont tous tourmentés par la grâce, chacun d’eux y joue son rôle, chacun s’exprime au nom de la conversion spirituelle. Ils abandonnent l’idée de ne défendre que leurs propres options.

Quand ces convives délient, pour quelques moments, la règle du silence, ils nous donnent de brefs et utiles enseignements. Alors L’improbable banquet devient, en quelque sorte,  un ouvrage  parfaitement inconscient ! Imaginé sans idées préconçues, ce livre ouvre au dialogue. Il permet un face à face ayant pour but général l’éveil et incite le lecteur vers d’autres idées à défricher, voire à inventer ensemble. Ici règne le respect d’autrui. La tolérance défend l’éthique de la liberté de parole. Une attitude générale facilite l’expression de l’être, du « penser » et de l’ « l’agir différent de soi ». En effet, il faut admettre que nous sommes tous plus ou moins enclins à confirmer ce que nous pensons déjà, plutôt qu’à nous remettre en question.

« Quelle rage a-t-on d’apprendre ce qu’on craint toujours de savoir ! » demandait Beaumarchais dans Le barbier de Séville. Fi de cela, ici, avec nos Frères,  étant donné qu’ils savent oser les premiers pas vers la nuance, tout en recadrant les clichés, enchevêtrant les perceptions et les significations en confrontation, incarnant ainsi  le vrai voyage vers autrui.

Ami lecteur, je vous remercie d’ores et déjà d’avoir répondu à l’invitation de ce banquet vraiment improbable et pourtant si riche en révélations authentiques ! 

Eric Roux


Article sur la scientologie et la gnose dans le magazine Rebelles
Dans le dernier numéro du magazine Rebelle(s), votre serviteur a écrit un article sur la scientologie et la gnose que je vous propose de lire ici :
 
La Scientologie comme aboutissement de la religion gnostique


Religion nouvelle et conséquemment controversée, la scientologie est aujourd’hui l’objet de nombreuses études universitaires, et ce dans plusieurs disciplines qui bien souvent se chevauchent : sociologie des religions, histoire des religions, religions comparées, droit des religions, etc. 

Difficile à classer puisqu’elle n’est pas une secte, c’est-à-dire qu’elle n’est pas issue de la scission au sein d’une religion préexistante, d’un courant de croyance différent, mais qu’elle est une totalité religieuse fondée au 20ème siècle, sa place au sein du paysage religieux mondial a piqué la curiosité des scientifiques, et ces derniers l’ont regardée à travers divers prismes, pour tenter de la ranger dans les cases complexes de l’extrême diversité de la spiritualité humaine. 

Plusieurs, et pas des moindres, y ont vu une religion moderne qui viendrait se ranger dans la grande tradition des religions gnostiques, la tradition de ce que l’on a appelé la gnose. 

Comprendre la scientologie par la gnose

Le professeur Aldo Natale Terrin, ancien conférencier à l'Université catholique de Milan, prêtre catholique, enseignant actuellement la phénoménologie de la religion à l'Institut de liturgie pastorale de Padoue, écrit : « je crois que cette catégorie, la religion gnostique, issue de l’histoire des religions, nous offre la meilleure opportunité qui soit de mieux comprendre cette nouvelle Église. »

La gnose est née au premier siècle après Jésus-Christ, fortement inspirée par la philosophie grecque (pythagoricienne et platonique principalement), et les religions orientales. La gnose chrétienne, dont on a appris beaucoup depuis 1945 suite à la découverte d’une bibliothèque de manuscrits gnostiques à Nag’Hammadi en Egypte, contient les principes suivants :

L’âme préexiste à la naissance et survit à la mort. La lumière divine est en vous. Le règne de Dieu est parmi nous, maintenant. Le salut est atteint par une révolution intérieure, pas dans une éventuelle résurrection future. Le gnostique peut se rapprocher du divin et atteindre son salut spirituel sans élément de médiation entre lui et Dieu.
Eric Roux


La fondation Mejora de la Vida, la Cultura y la Sociedad reçoit le statut consultatif à l'ONU
La fondation Mejora de la Vida, la Cultura y la Sociedad, fondation reconnue par le Ministère de la Culture espagnol, dont l'objectif est la promotion des oeuvres humanitaires et des valeurs de l'Eglise de Scientologie, vient de se voir reconnaitre le statut consultatif au Conseil Economique et Social (ECOSOC) des Nations-Unies.

Placé au cœur même du système des Nations Unies, le Conseil économique et social promeut les trois dimensions - économique, sociale et environnementale - du développement durable. C'est le lieu central à partir duquel des débats s'engagent, des idées nouvelles émergent, des consensus se forgent autour des voies à suivre et des actions sont coordonnées pour poursuivre les objectifs arrêtés au niveau international.

Le statut consultatif est accordé par l'ECOSOC sur recommandation du Comité chargé des ONG de l'ECOSOC qui est composé de 19 états membres.
Eric Roux


Cinéastes indépendants diffusés sur Scientology Network
La chaine de télévision de l'Eglise de Scientologie "Scientology Network" diffuse depuis plusieurs mois des documentaires primés, bien souvent en exclusivité, réalisés par des cinéastes indépendants, dont le message porte sur l’engagement à une cause, le bénévolat, la défense des droits d’autrui et la poursuite ou le maintien d’idéaux et/ou des droits universels de chacun. Ces documentaires sont dans l'ensemble assez époustouflants, de très haute qualité et très émouvants. Je vous en décrit quatre en particulier (le premier sur le Dalaï Lama est encore diffusé ces jours-ci) :

 
Eric Roux


La police nationale colombienne décore de la plus haute distinction le leader ecclésiastique de l'Eglise de Scientologie
A la suite d'une campagne de sensibilisation menée par les Freewinds (le célèbre navire Scientologue qui croise dans les Caraibes) qui a généré la distribution de millions de copies du Chemin du bonheur, de livrets "la vérité sur les drogues" et de l'Histoire des Droits de l'Homme dans toute la Colombie et après l'ouverture officielle d'une église nationale de Scientologie à Bogota, les violations des droits de l'homme en Colombie ont chuté de 96% et la nation a vu signer un accord de paix historique entre les troupes des FARC et le gouvernement national, mettant fin à 50 ans de guerre civile.
Pour sauver l'humanité de la violence, du mal, du terrorisme, et des facteurs négatifs qui la menacent.

C'est pourquoi la police nationale colombienne a décidé de décorer le chef ecclésiastique de la religion de Scientologie, M. David Miscavige, avec une médaille de la plus haute distinction, pour "sauver l'humanité de la violence, du mal, du terrorisme, et des facteurs négatifs qui la menacent."

Lors d'une cérémonie de présentation officielle à Bridgetown, Barbade, le général de police colombienne Carlos Ramiro Mena Bravo a remis à M. Miscavige la "Médaille de l'Inspecteur général Jaime Ramírez Gómez". Ce prix est l'un des plus prestigieux de la police nationale et représente "le courage, la bravoure et l'honnêteté" et "l'expression des idéaux, des valeurs morales et éthiques les plus élevées". En remettant sa médaille à M. Miscavige, le général Mena a déclaré : "Il existe des raisons plus que suffisantes pour donner cette médaille à la personne qui dirige cette grande organisation de Scientologie. La Police Nationale loue, reconnaît et matérialise ainsi notre grande gratitude pour toute la formation, la motivation et le respect que M. Miscavige a donné, non seulement à tous les policiers et officiers militaires colombiens, mais aussi à tous les citoyens qui ont bénéficié de la technologie de L. Ron Hubbard. les campagnes humanitaires qu'il a inspirées... Félicitations au nom de toute la police colombienne. Nous vous remercions de votre soutien inestimable pour nous aider à bâtir une nouvelle société et à nous intégrer à votre équipe. Comme l'a dit un jour Monsieur Hubbard : "Nous sauvons des êtres, nous travaillons dans l'éternité".
Eric Roux


Article Scientology dans Rebelles 13 : le scientologue et la doxa
Pour ceux qui n'ont pas acheté en kiosque leur Rebelle(s) n°13, alors que le n°14 est déjà sorti, voici l'article que j'avais écrit pour ce numéro dont le thème était : "Faut-il brûler la franc-maçonnerie, la scientologie et les jésuites". Pour ceux qui se demanderaient ce que signifie le mot "doxa", en voici la définition : Ensemble des opinions reçues sans discussion, comme évidentes, dans une civilisation donnée.

 
Le Scientologue et la Doxa
Eric Roux

Etre scientologue… Que n'ai-je entendu depuis 25 ans chez ceux-là ! Laissez-moi tout de suite dresser le tableau : j'ai connu la scientologie il y a 25 ans, à travers les écrits de son fondateur, L. Ron Hubbard. Depuis, je ne l'ai jamais quittée. Pourquoi ? Parce que la philosophie de Hubbard correspondait exactement à ce que je cherchais : elle était positive, profonde, pratique, complète, universelle, et surtout elle tendait à développer chez l'homme une aptitude à agrandir son propre univers, à développer ses capacités, à devenir libre, à redevenir soi-même, entièrement. De ce jour je n'ai jamais douté. Certains pourraient se dire que ne pas douter, c'est être idiot. Alors laissez-moi clarifier le propos : en général, je doute de tout. Tant que je n'ai pas la preuve d'une chose, une preuve qui m'apporte une certitude complète, avec suffisamment de données pour décider, je garde une réserve. Je ne crois pas les gens sur parole. En ce qui concerne ma pratique de la Scientologie, la preuve est permanente, et tous les doutes que je peux avoir, même volontairement, ne résistent pas à l'expérience que j'en ai. C'est pourquoi je peux dire, par raccourci, que je n'ai jamais douté. Et pourtant…

La foudre de la doxa

Que d'expériences auraient pu me faire vaciller ! Dès mes premiers jours de scientologue débutant, la foudre de la Doxa intolérante m'a frappé. J'ai commencé par perdre des "amis", qui apprenant ma nouvelle "conversion", du jour au lendemain ne souhaitaient plus me parler. Bon, on imagine que la qualité de ces "amis" n'était pas telle qu'on doive s'apitoyer sur celui qui a perdu leur loyauté. Loyauté qui certainement n'avait jamais existé auparavant. 
 
Eric Roux


En exclusivité, je vous livre ici la préface du livre Tout Savoir sur la Scientologie, qui vient de sortir. Le préfacier, Frédéric-Jérome Pansier, est un grand juriste français, qui enseigne à la Sorbonne, auteur de plus de 40 ouvrages et de plus de 1400 articles dans la presse académique. Il est aussi docteur es lettres, ce qui explique peut-être pourquoi il écrit si bien (à moins que cela ne soit plutôt parce qu'il écrit beaucoup, ce qui me semble plus plausible :)).


Préface du livre Tout Savoir sur la Scientologie
Le livre est disponible en librairie, à la FNAC ou en ligne par exemple sur Amazon.

Du danger d’écrire une préface
 
Demander la rédaction d’une préface est une requête à double tranchant. D’abord pour l’auteur du livre, qui doit choisir un préfacier donnant envie de lire l’ouvrage, point trop brillant, point trop terne. Ensuite pour le préfacier lui-même, qui donne son accord pour un exercice redoutable.
 
Votre serviteur reçoit comme un honneur cette demande et va tenter de s’acquitter de cet exercice modestement. Considérant que les précédents juristes à s’exprimer à propos de la scientologie se nommaient Jean Carbonnier et Michel de Guillenchmidt, la modestie est de mise.
 
Les préfaciers se divisent en deux catégories. Ceux qui ne lisent pas l’ouvrage, et ceux qui le lisent. Jean Tulard, illustre historien et académicien français, avouait qu’il s’épuiserait à la lecture des quelques 250 ouvrages dont il doit, bon an, mal an, assurer la préface. Il se contente de la lecture de quelques pages et son talent fait le reste. Ce refus de lire l’ouvrage par le préfacier peut jouer de mauvais tours. Il me souvient du reproche fait à Jacques Flour d’avoir écrit une très bonne préface à un livre sur les techniques de régimes matrimoniaux, dont la technicité le disputait à l’austérité. Il y avait en quelque sorte tromperie sur la marchandise : la préface était plaisante, le livre ne l’était guère.
 
D’autres préfaciers lisent l’ouvrage qu’ils doivent présenter et ce fut le sens de ma démarche. J’ai lu l’ouvrage de Monsieur Éric Roux en entier, et ce n’est qu’après cette lecture que j’ai accepté d’en écrire l’ouverture. C’est pourquoi je puis dire que cette préface n’encourt pas le risque de celle écrite jadis par Jacques Flour : le livre est beaucoup plus plaisant que l’humble résultat de ma modeste industrie.
 
Des témoins de Jéhovah à la Scientologie
 
A travers cet ouvrage, j’ai retrouvé le parcours d’un autre mouvement qui s’est longtemps battu pour se voir reconnaître le statut de religion : les témoins de Jéhovah.
 
Ce furent d’abord les poursuites pénales, les « scoops » de la grande presse et enfin la reconnaissance. Encore fallut-il aller devant la Cour européenne des droits de l’homme, afin d’obtenir la  reconnaissance des TJ en tant que membres d’une « religion ». Monsieur Éric Roux parle aussi, dans un autre ouvrage, de ce combat et retrace avec justesse et sobriété comment les TJ ont du se battre.
 
Eric Roux


Le livre Tout Savoir sur la Scientologie n°1 des ventes Sociologie Religieuse chez Amazon
Aujourd'hui, trois jours après sa parution, le livre de votre serviteur Tout Savoir sur la Scientologie est la meilleure vente Amazon dans la catégorie Sociologie Religieuse. Il est aussi le numéro deux dans la catégorie Religion et Société. Malheureusement ou heureusement, il va être difficile de faire mieux pour l'instant, parce qu'en deux jours, Amazon a écoulé tous ses exemplaires et est en rupture de stock. L'éditeur du livre devrait cependant très rapidement fournir à nouveau du stock. Vous pouvez donc continuer à commander le livre chez Amazon, il y a juste un petit délai avant livraison.

Sinon, il est bien entendu disponible dans vos magasins FNAC, chez de nombreux libraires, ou en ligne chez FNAC.com, Decitre, Leclerc, Payot en Suisse, etc.
Eric Roux


Lancement de la collection Mystères et Religions : Tout Savoir sur la Scientologie
Le 22 février, sortira mon nouveau livre Tout Savoir sur la Scientologie. Cette sortie se fera en même temps que celle du livre Tout Savoir sur la Religion Mormone, de Carter Charles. C'est le lancement d'une nouvelle collection aux éditions Pierre-Guillaume de Roux (nous ne sommes pas de la même famille pour autant), la collection Mystères et Religions, que j'ai l'honneur de co-diriger avec mon ami poète, écrivain, essayiste et journaliste Jean-Luc Maxence.

Le livre de Charles Carter est passionnant, il se lit comme une épopée, celle de cette religion née au 19è siècle aux Etats-Unis et qui a subi les pires persécutions avant de connaître la paix et de devenir l'une des premières religions états-uniennes aujourd'hui. Le mien est passionnant aussi, bien entendu :).

Vous pourrez, à partir du 22 février, trouver ces deux ouvrages chez votre libraire, ou sur AmazonFnac.com, etc. D'ici là vous pouvez toujours les précommander en ligne.

Voici ce qui est écrit sur le site de l'éditeur :
 

Percer les mystères et pénétrer l’univers de la scientologie.

La scientologie se présente comme une philosophie religieuse appliquée, née au XXe siècle des écrits d’un écrivain et érudit américain prolifique, L. Ron Hubbard. Avec plusieurs millions de fidèles répartis aux quatre coins du globe, dont des célébrités comme Tom Cruise, John Travolta ou Chick Corea, elle est à l’heure actuelle l’une des religions les plus controversées au monde, tant et si bien qu’il est difficile de percer son énigme à travers les brumes de l’engouement médiatique. Ce livre est le premier qui pénètre le mystère de ses croyances et de son organisation, pour en donner une image claire, complète et profonde, par delà les polémiques diverses au sujet de cette nouvelle religion.

Qui est son fondateur ? Quelles sont les croyances et la doctrine des scientologues, leurs pratiques ? Qu’est-ce que l’électromètre, ce mystérieux instrument électronique ? Comment sont formés ses ministres du culte ? A-t-elle un système de justice canonique ? Comment est-elle organisée, financée ? Quelles sont ses actions dans le domaine social ? Quels sont ses codes de conduite ? Autant de questions auxquelles ce livre répond entièrement, dévoilant ainsi les mystères d’une religion méconnue.

Ponctué de références à de grands chercheurs et experts français ou étrangers, tels le Doyen Carbonnier, le membre du Conseil Constitutionnel Jacques Robert, le théologien Michel de Certeau, le psychiatre Serge Bornstein ou encore l’écrivain Paul Guth, qui tous étudièrent la scientologie à un moment de leur vie, cet ouvrage apporte un regard neuf et éclairant sur un sujet dont l’auteur dira justement : « On en parle beaucoup mais on n’en connaît rien. »

 

Eric Roux, spécialiste de la scientologie, est l’auteur d’un ouvrage publié en 2012 Inquisition en bande organisée, et de plusieurs ouvrages collectifs en langue française ou anglaise, sur les thèmes de la liberté de religion ou du fait religieux dans la société, aux côtés de nombreux experts français ou internationaux. Elu Président du Forum Européen Interreligieux pour la Liberté de Religion en 2013, qui regroupe des chrétiens catholiques, orthodoxes, protestants, des musulmans, des sikhs, des juifs, des mormons, et d’autres, il s’efforce de lever le voile sur les incompréhensions qui peuvent résulter de la méconnaissance des croyances de chacun. Il est rédacteur en chef du magazine bimestriel Rebelle(s) et codirige la collection « Mystères et Religions » avec l’écrivain et essayiste Jean-Luc Maxence.




 

Eric Roux


Sortie du livre New Religious Movements and Counselling
Le livre "New Religious Movements and Counselling" vient d'être publié chez Routledge, la plus grosse maison d'édition d'ouvrages académiques dans le monde. Vous pouvez le trouver en cliquant ici.

Je vous le signale parce que j'ai écrit dans cet ouvrage collectif le chapitre 9 "Scientology Auditing - Pastoral Counselling or a religious path to total spiritual freedom".

Malheureusement pour ceux qui ne sont pas anglophones, ce texte n'existe qu'en anglais. Je le copie quand même ici pour ceux qui souhaitent le lire :

Scientology Auditing - Pastoral Counselling or a religious path to total spiritual freedom

Scientology auditing is one of the core practices of the Scientology religion. The goal of auditing is to restore one’s innate abilities, oneself being understood as a spiritual being, the soul itself. This is accomplished by helping individuals rid themselves of any spiritual disabilities and by increasing their spiritual abilities. This religious practice is designed to help the person recover awareness of one’s spiritual immortality, one’s basic goodness and one’s personal divine nature.

Auditing (from Latin audire, which means to listen or to hear) is done by an auditor, who is an ordained minister or a minister in training of the Church of Scientology. The auditor applies the ‘processes’ (spiritual exercises) of auditing to an individual to help him or her accomplish the goal of auditing, spiritual enlightenment and freedom. Auditing can be applied to an individual,to a group of individuals together (group auditing) and, in certain cases, is applied to oneself (solo auditing).

While auditing may be seen as a form of counselling, its purpose, effects and its practice are far from the field of counselling as normally understood in the common sense and even different from ‘pastoral counselling’ as sometimes defined. This possible misconception of what Scientology auditing is may stem from the earlier works of L. Ron Hubbard, the founder of Scientology, in which he wrote about Dianetics auditing in his bestseller, Dianetics: The Modern Science of Mental Health (1950), a few years before the discoveries which led to the founding of the Scientology religion.

In this chapter, I will outline how Scientology auditing differs from counselling in its usual sense, and also from pastoral counselling as described by some of the more common definitions, even though some of the incidental effects of auditing encompass the purpose of counselling and pastoral counselling. This is without derogating Scientology auditing from its religious status and concern.

Counselling definitions and Dianetics before the birth of Scientology

Counselling is usually defined in English dictionaries as the provision of professional assistance and guidance in resolving personal or psychological problems. The word is commonly used in the field of therapy, and refers to professionals trained in that particular field. The Merriam Webster dictionary defines counselling as ‘professional guidance of the individual by utilizing psychological methods especially in collecting case history data, using various techniques of the personal interview, and testing interests and aptitudes’. Pastoral counselling refers to the situation in which a clergy member engages in counselling. Pastoral counselling is usually defined as the use of psychotherapeutic techniques by trained members of the clergy to assist parishioners who seek help for personal or emotional problems.

 
Eric Roux


​Scientologie : la vérité sur l’affaire de Sardaigne - la fin d'une fake news
Voici une histoire qui mériterait le prix de la fake news... Mais elle finit bien. Fin 2007, trois français étaient partis en Sardaigne pour aider une personne en pleine détresse spirituelle, Martine B. (après un passage en hôpital psychiatrique dont elle ne s’est jamais remise), à la demande du frère de l’intéressée. 

Le 20 janvier 2008, Martine B., qui visiblement n’avait pas retrouvé la santé d’esprit, avait alerté la police en prétendant être retenue contre son gré dans la maison qu’elle occupait avec les trois personnes.

La police intervenait. Manque de pot, les trois personnes avaient choisi la Scientologie pour religion… Il n’en fallait pas plus pour que les médias de l’hexagone s’emballent : séquestration, enlèvement, maltraitance, kidnapping, les quatre scientologues sont jugés par la presse en moins de temps qu’il n’en faut pour dire ouf, sans preuves, sans investigation. Leurs noms sont donnés en pâture à l'opprobre publique, la France entière (enfin ceux qui lisent encore les journaux) les connait comme des criminels...

Et bien entendu, leur religion est mise en avant pour finalement aboutir à la conclusion que ce serait l’Eglise de Scientologie elle-même qui aurait été à la manœuvre ! Les gros titres pleuvent : « Séquestrée par l’Eglise de Scientologie, elle va rentrer en France » (Libération), « Scientologie: une Française séquestrée en Sardaigne » (France info), « Scientologie : une victime française séquestrée plusieurs semaines » (RTL), etc. On ne s'embarrasse pas d'une quelconque présomption d'innocence, et on ne se pose pas la question de savoir si, peut-être, la nouvelle serait fausse. 

Un député (qui n’en est plus un depuis) monte même au créneau pour réclamer une commission d’enquête parlementaire (rien que ça) sur la scientologie !

Pauvres gens, il leur faudra prendre leur mal en patience pour espérer voir enfin la scientologie condamnée pour séquestration. Une enquête est ouverte par le parquet italien. Mais comme le disait Pierre Dac : « Il faut une infinie patience pour attendre toujours ce qui n'arrive jamais. » Et pour cause…

Le jugement 

Que s’est-il vraiment passé en Sardaigne ? Martine B. a-t-elle réellement eu à souffrir de mauvais traitements, voire de séquestration ? 

Finalement, après plusieurs années d’enquête et un procès qui s’est étalé sur 2 ans, la justice italienne a tranché, dans un jugement du 24 juillet 2017 rendu par le Tribunal pénal de Nuoro. 

Voici ce que dit le jugement :

Tout d’abord, et j’espère que cela servira de leçon à l’avenir à ceux qui se sont emballés en 2008, le jugement note expressément que l’Eglise de Scientologie est « totalement étrangère à cette affaire » et que l’appartenance du frère de Martine B. à l’église est « sans rapport avec le sujet ».

Puis le jugement explique qu’il n’y a eu absolument aucune séquestration et que Martine B. a toujours été libre de ses mouvements. A cela s’ajoute le fait que non seulement elle n’a pas été non plus maltraitée, mais le Tribunal prend la peine d'écrire que le comportement des scientologues a été absolument désintéressé, correct et qu’ils ont agi uniquement en vue d'aider Martine B. et de lui éviter de se faire du mal à elle-même. 

En conséquence, le Tribunal a purement et simplement relaxé les prévenus, estimant qu’il n’y avait rien dans cette affaire qui puisse être reproché ni aux scientologues ni à l’Eglise de Scientologie, « parce que les faits n’existaient pas » (« perché il fatto non sussiste »).

Bref, la news était carrément fake.

Pour ceux qui veulent lire le jugement en italien, je l’attache à cet article.

Sinon, ce mois-ci, trois nouvelles Eglises Idéales de Scientologie se sont ouvertes en Europe : Dublin en Irlande, Birmingham en Angleterre et Amsterdam en Hollande :)
 
Eric Roux


Eric Roux et le Roi de Bassar
Eric Roux et le Roi de Bassar
En octobre 2016, je recevais une lettre du Roi de Bassar.

Bassar est une région dans le nord du Togo. Le Roi, ou Chef Supérieur, règne sur 90 000 sujets.

Son rôle, qui n'est pas politique, est reconnu par la constitution togolaise. Il est le garant des traditions de son peuple, et leur chef spirituel. Il est nommé à vie par le Conseil des anciens.

Son courrier était on ne peut plus explicite : "je souhaiterais officiellement vous inviter à venir installer une tente des Ministres Volontaires de l’Eglise de Scientologie sur nos terres, le temps nécessaire pour transmettre votre savoir et votre technologie spirituelle à la population de Bassar." Ce à quoi il ajoutait : "J’espère voir venir le jour où cela se réalisera, et j’espère que cela pourra se faire très vite. Le peuple de Bassar est un peuple hautement spirituel avec de très belles traditions ancestrales. La responsabilité qui m’incombe en tant que gardien des us et coutumes et leader spirituel de ce peuple, m’oblige aussi à penser à son avenir, à son développement, et à son bonheur. C’est pourquoi je suis certain que notre collaboration sera fructueuse."

Et c'est ainsi que l'aventure a commencé. J'ai contacté le siège des Ministres Volontaires de Scientologie à Los Angeles, et ensemble nous avons préparé la venue des Ministres Volontaires à Bassar. 

Le Roi voulait que leur tente soit installée directement sur ses terres, afin de donner à notre activité la légitimité royale qu'il souhaitait y apporter. Nous sommes restés en contact pendant quelques mois, puis finalement les Ministres volontaires d'Afrique sont arrivés, et moi avec.
Eric Roux


Eric Roux et Sheikh Husein Laviv Abu Rukun
Eric Roux et Sheikh Husein Laviv Abu Rukun
J'ai eu l'honneur d'être invité vendredi à passer l'après-midi avec Le Sheikh Hussain Laviv Abu Rukun, l'un des deux grands leaders spirituels de la communauté Druze israélienne, chez lui à Isfyia, un village Druze du nord d'Israel.

Les Druzes ont une religion peu connue, d'abord parce que l'occident connait peu les religions minoritaires en général, mais aussi parce qu'il s'agit d'une religion secrète, dont les écritures ne sont accessibles qu'aux seuls initiés. Et seuls les Druzes eux-mêmes, et je parle ici d'hérédité, peuvent devenir initiés.

Le Sheikh Hussain, dont les murs de la maison sont ornés de nombreuses photos de ses rencontres avec les grands de ce monde, tels Yitzhak Rabin, le Dalai Lama, Shimon Perez, le roi d'Arabie Saoudite, etc., possède une bibliothèque étonnante. Aux cotés des livres secrets de la religion Druze, enfermés précieusement dans des boites en bois sculpté, il possède de magnifiques ouvrages sacrés des grandes religions du monde. Et parmi eux, une collection entière d'ouvrages de Ron Hubbard, qu'il considère comme un prophète et comme l'un des grands maitres de l'histoire de l'humanité. Et notre discussion, spirituelle, intellectuelle, amicale, m'a permis de comprendre le pourquoi de cette affinité particulière qui unit les scientologues et les Druzes. 

Plusieurs amis universitaires nous accompagnaient, dont Gordon Melton, Holly Folk et Dr Connie Jones, et de ce qu'ils en ont dit, cette rencontre était l'une des plus belles qu'il leur avait été donné d'expérimenter.
Eric Roux


Scientologie à l'Académie Européenne des Religions 2017
Scientologie à l'Académie Européenne des Religions 2017
J'étais récemment présent à Bologne, en Italie, pour l'"Ex Nihilo Conference" de la Nouvelle Académie Européenne des Religions (European Academy of Religions). Cette nouvelle entité regroupe des centaines d'universitaires européens (et d'autres qui viennent d'au delà les frontières de l'Europe), experts dans de nombreuses disciplines ayant trait à l'étude des religions (sociologie des religions, histoire des religions, droit des religions ou droit canonique, théologie, etc.). Cette conférence se déroulait sur 5 jours, sous le haut patronage du Parlement Européen, sous le patronage de la Commission Européenne, de la Présidence Italienne du G7, de l'UNESCO, et d'autres prestigieux partenaires dont de nombreuses universités européennes.

Le mercredi 21 juin, juste avant le discours central de Romano Prodi, ancien premier ministre italien, s'est déroulé une session spéciale sur la scientologie : "Scientologie, Ethique et Esthétique". Trois professeurs italiens se sont succédés pour cela : Massimo Introvigne, président du CESNUR ; Luigi Berzano, Professeur à l'Université de Turin ; Silvio Calzolari, affilié à la faculté Théologique de l'Italie Centrale à Rome.
Eric Roux


Un nouveau site sur la scientologie, sa théologie, ses pratiques et ses activités dans la société.


Le site scientologyreligion.fr est en ligne
Il y a quelques mois, l'Eglise de Scientology Internationale a mis en ligne le site scientologyreligion.org pour répondre à la demande croissante d'informations sur cette religion nouvelle et en plein essor. Ce site contient un panorama détaillé du contexte, de la théologie et de la pratique religieuse de la religion de scientology. 3 mois après sa mise en ligne, son blog remportait un prix en se classant dans les 50 meilleurs blogs du monde sur la religion : 
http://www.scientologyreligion.org/blog/new-scientology-religion-blog-wins-feedspot-top-50-award.html

Il est maintenant disponible en français à l'adresse http://www.scientologyreligion.fr/.
 
  • Il contient des nombreuses expertises sur le caractère religieux de la scientology, ses pratiques et des comparaisons entre différents systèmes religieux : 
  • Il contient aussi un panorama des victoires de l'Eglise dans le domaine de la liberté de religion et de conviction : 
  • Un panorama des reconnaissances religieuses obtenues dans de nombreux pays du globe : 
  • La publication "En quoi consiste la liberté de religion" éditée par l'Eglise de Scientology Internationale : 
  • Un aperçu des croyances des scientologues : 
  • Une vue d'ensemble des contributions de l’église de Scientology et de ses paroissiens à la société : 
  • De nombreuses vidéos (il y en aura de plus en plus, au fur et à mesure de leurs traductions) d'interviews de leaders dans les domaines universitaire, religieux, politique : 
Je vous encourage vivement à le parcourir en long en large et en travers, il contient toutes les réponses aux questions que l'on peut légitimement se poser au sujet de la scientology, des ses pratiques, de ses croyances et des ses activités. 
Eric Roux


1 2 3 4 5