Eric Roux, Scientologie


Blog personnel - News - Religion - Scientology - Droits de l'Homme - Interviews - Livres - etc.

Le blog
Eric Roux
Eric Roux
Ministre du culte de L'Eglise de Scientology, après 25 années passées dans le clergé de l'Eglise, Eric Roux est aujourd'hui le président de l'Union des Eglises de Scientology de France et Vice Président du Bureau Européen de L'Eglise de Scientology pour les affaires publiques et les droits de l'homme.
Ce blog est une initiative personnelle destinée aux gens qui s'intéressent à la spiritualité, ou à ceux qui souhaitent en apprendre plus sur la scientology, à ceux qui pensent que la liberté de conscience est un droit fondamental qui mérite d'être défendu, à mes coreligionnaires ou encore à ceux qui sont curieux...

Cliquez sur l'image pour en savoir plus

Cliquez pour en savoir plus

Pour lire des extraits :

Cliquez sur l'image


Recherche


Partager ce site

Galerie (cliquez dessus pour plus d'images)


Derniers tweets







Blogs, autres spiritualités

Réflexions


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile
Lee Konitz au Celebrity Centre Paris
Lee Konitz au Celebrity Centre Paris
Pour beaucoup qui ne sont pas fans de jazz, le départ de Lee Konitz à l'âge de 92 ans l'année dernière est passé inaperçu. Lee Konitz fut l'un des "grands" saxophonistes de jazz. Il a joué avec les plus grands, de Charlie Mingus à Miles Davis en passant par Dave Brubeck et Bill Evans (et beaucoup d'autres). Il a continué à enregistrer des disques jusqu'à l'âge de 90 ans (en 2017). 

Ce qui est moins connu, c'est sa relation avec la Scientology, et ce qu'il a pu en retirer, dans sa vie personnelle autant qu'en tant qu'artiste. Dans les années 1980, Lee avait l'habitude de venir jouer à l'Eglise de Scientology Celebrity Centre de Paris, rue Legendre dans le 17e arrondissement. 

En 2016, le journaliste de jazz Ted Panken avait interviewé Lee Konitz pour ses 89 ans. Le journaliste écrivait alors : 
Konitz a commencé à se sevrer de la marijuana au cours d'une longue association avec la Scientology, dans laquelle il s'est impliqué vers 1973. "Il me semblait que j'avais une chance, étape par étape, de regarder ma vie et les choses autour de moi, et essayez de lui donner un sens", dit Konitz. "Cela m'a donné l'opportunité de continuer mes études, une discipline que j'avais arrêtée à la sortie du lycée."

Des années auparavant, Konitz, interviewé dans le magazine Celebrity alors qu'il suivait ce qu'on appelle le "programme de purification" à l'Eglise de Scientology de Los Angeles (Abrégé en "Purif", une combinaison d'exercice, de prise de vitamines et de sauna, plus d'infos ici), expliquait : 

Lee Konitz au Celebrity Centre Paris en 1986
Lee Konitz au Celebrity Centre Paris en 1986
J'ai remarqué un changement au niveau de ma musique. Je monte dans ma chambre et pratique mon saxophone chaque jour après avoir terminé le Purif. Et j'ai remarqué que mon intention et l'ensemble du processus créatif ont une nouvelle orientation. Alors qu'avant le Purif, je me sentais en quelque sorte pris dans une continuation du jeu du saxophone - je l'ai fait toute ma vie. Mais avec le programme de purification, j'ai l'impression de tout réexaminer dans une nouvelle unité de temps, depuis le début. Et pour les musiciens, c'est toujours très nécessaire - d'examiner à nouveau toutes les choses.

La façon dont je travaille ma musique est que j'essaie vraiment d'apprendre des techniques d'improvisation ; en les improvisant vraiment plutôt que de les calculer ou de les mettre en place d'une manière ou d'une autre. Au lieu de faire une liste de procédures des choses que je ferais le plus logiquement pour produire une bonne journée de travail, je vais y entrer presque vide et commencer à improviser les idées sur lesquelles je vais travailler.

Après une journée sur le Purification Rundown, j'ai l'impression de jouer du saxo pour la première fois. C'est vraiment une nouvelle expérience à chaque fois.

C'est le même processus pour composer devant un public. Au lieu d'apporter un produit préparé - j'improvise sur le moment. Je peux voir que le purif me prépare à le faire de manière plus approfondie. La musique est mon principal intérêt dans la vie, j'apprécie donc l'opportunité d'augmenter mes capacités dans ce domaine grâce au programme de purification.
(...)
Je veux reconnaître les victoires qui ont eu lieu dans ma vie grâce à la Scientology. J'ai été sérieusement inhibé, si vous voulez, pendant la majeure partie de ma vie. Et je sens que je m'extravertis beaucoup plus, tard dans ma vie. La Scientology est la raison clé.
Finalement, ce n'était pas si tard dans sa vie, vu que celle-ci, comme sa carrière, fut particulièrement longue. 

Si vous voulez écouter Lee Konitz en concert, en 1992, c'est parti pour une heure de live music :


Eric Roux
Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest

Art et artistes

Commentaires (0) | Permalien



Nouveau commentaire :
Twitter